819-243-1336

Être liquidateur d’une succession

Être liquidateur d’une succession peut être compliqué. Le liquidateur doit faire fit de ses propres intérêts et toujours agir dans l’intérêt de la succession. Il ne s’agit pas d’un rôle évident spécialement lorsque les différents héritiers n’ont pas la même vision sur la liquidation de la succession. Le liquidateur doit en autre chose faire une réédition de comptes, un inventaire successoral, les déclarations d’impôts de la succession ainsi qu’un avis de clôture au Registre des droits personnels et réels mobiliers communément appeler le RDPRM. Les obligations du liquidateur ne sont pas toutes inscrites dans le testament de la personne défunte. Si le liquidateur de la succession n’accomplit pas ses différentes obligations il peut exposer sa responsabilité personnelle à l’encontre de tout intéressé tel que les hérités de la succession ainsi que l’autorité fiscale. Il est donc prudent de consulter un avocat afin de pouvoir s’assurer que la succession est liquidée convenablement et sans risque pour le liquidateur.